Marketing d’influence : quelles sont les attentes des influenceurs ?

Publié par Vincent Joly le

Nous devons aborder la question des attentes des influenceurs. Après tout, comment évaluer correctement son budget sans avoir une idée précise des attentes de vos futurs ambassadeurs. Qu’en est-il vraiment ? Est-ce que l’envoi de produit et les avantages en nature suffisent réellement pour avoir une campagne d’influence efficace ? Quelles sont les attentes des Intagrameurs, YouTubeurs et autres influenceurs ?

Les mythes autour de l’envoi de produit.

Nous entendons (encore) souvent dire :

  • « Je ne pensais pas qu’on avait besoin de payer les influenceurs. « 
  • « Je pensais que nous pouvions faire seulement du sampling. (envoi de cadeaux, produits) »
  • « Nous avons envoyé notre produit à X influenceurs, je m’attendais à de meilleures retombées. Un peu déçu pour ma première expérience avec l’influence marketing. »
  • « Si je l’invite à ma soirée, est-ce qu’il va forcément publier ? Peut-on l’obliger à publier ? »

Ou encore par certaines plateformes et agences…

  • « Près de 50% de nos clients font encore uniquement du sampling. »
  • « On peut commencer par un petit budget, sans rémunérer les influenceurs. »

De part notre expérience avec les influenceurs et leurs retours : ils ne se nourrissent malheureusement pas encore de cadeaux. 😅💔
Plus sérieusement, l’envoi de produits est une mécanique efficace, mais elle ne suffit pas pour s’assurer une publication de l’influenceur. Elle permet à l’influenceur de découvrir votre produit et s’il lui plait, peut-être qu’il y aura publication. Ce n’est pas une rémunération et il ne force en rien l’influenceur à publier.

Chez Waldo, en 2019, deux tiers des influenceurs contactés ne donnent pas suite à une proposition dont la gratification est l’unique produit envoyé.

les attentes des influenceurs : envoi de produit
2/3 des influenceurs ne se suffisent plus des envois de produits.

Information : nous tenons compte dans ce calcul, seulement des influenceurs avec un taux d’engagement supérieur à la moyenne de la plateforme. Pourquoi ? car il est garant d’un profil de qualité.

  • Taux d’engagement moyen pour Instagram : 3,6%.
  • Taux d’engagement moyen pour YouTube : 4,75%

Ces chiffres sont logiques. Avec la professionnalisation des influenceurs, qui ont parfois toute une équipe à rémunérer (cadreur, monteur, agent…), impossible de ne se contenter que de cadeaux. Les attentes des influenceurs ont évolué.

Hiérarchie des attentes des influenceurs : que veulent-ils ?

Ce qu’il regarde en premier (et sans surprise) : la rémunération. Quel professionnel travaille gratuitement ? Aucun, n’est-ce pas ?

Le second critère : la pertinence de la marque. La marque doit être : en accord avec leurs valeurs, en accord avec leur ligne éditoriale, et sérieuse. Le mieux est de contacter les influenceurs ayant déjà exprimé une affinité avec votre entreprise. L’influenceur, pour préserver son fort pouvoir de prescription et la confiance de ses abonnés a besoin d’être cohérent dans ses choix.

En troisième place : la liberté dans la création. Il est important d’intégrer un message clé à votre campagne et d’être clair sur ce dernier, avec l’influenceur. En revanche, l’influenceur a aussi un ton qui lui est propre et souhaitera conserver un degré significatif de liberté. Un brief créatif trop restrictif diminuera fortement les chances de collaborer avec ce dernier.

Ensuite, l’expérience est clé. Les influenceurs donnent beaucoup de crédit à l’expérience vécue lors de la campagne. Si celle-ci est hors du commun, cela leur garantit un contenu exceptionnel à proposer à leur communauté. En réalité, peu de campagnes proposent des expériences qui sortent du lot (car souvent très onéreuses). Une bonne expérience sera toujours un point en votre faveur.

Enfin, l’événement. Sans expérience particulière, il se suffit rarement à lui-même. Les influenceurs sont demandés partout et choisissent avec soin les événements où ils se rendront. Néanmoins, l’événement est et restera une mécanique très efficace, notamment dans un contexte de trafic en magasin ou de notoriété pour un lieu physique. De plus, il permet toujours un contenu original. Accompagné d’une bonne communication et d’animations, les influenceurs apprécieront encore plus l’invitation.

En résumé : que veulent les influenceurs ?

  1. Rémunération
  2. Pertinence
  3. Liberté
  4. Expérience
  5. Évènement (de qualité)

Si la rémunération est le critère numéro 1 des influenceurs, la question qui nous intéresse est la suivante : comment rémunérer nos influenceurs ?

Comment bien rémunérer les influenceurs pour répondre à leurs attentes ?

La réponse courte : entre 1€ et 1M€.

💡D’après les dernières nouvelles, Cristiano Ronaldo facture ses publications Instagram à plus de 900 000€ la photo.

BIM, 900 000€… 💸

La réponse longue : ça dépend…

On considère un micro influenceur : entre 5000 et 20 000 abonnés.
Un mid-tiers influenceur : entre 20 000 et 100 000 abonnés.

Pour découvrir une présentation complète de Waldo : cliquez ici.

Ensuite, nous pouvons établir une moyenne par tranche de mille, la voici :

Facebook = 10€ par publication, pour 1,000 followers
Instagram = 15€ par publication, pour 1,000 followers
Twitter = 10€ par publication, pour 1,000 followers
YouTube = 30€ par vidéo, pour 1,000 followers
Tiktok = 10€ par publication, pour 1,000 followers

Cependant, ce n’est pas une règle fixe.
Les prix peuvent varier selon la charge de travail demandé, la réputation de l’influenceur – une célébrité demandera plus – et son taux d’engagement.

Pour ceux qui souhaitent aller plus dans le calcul des rémunérations influenceurs sur Instagram et YouTube ; et établir un prévisionnel de leur ROI, nous vous avons préparé une feuille de calcul toute prête, à télécharger en cliquant ici.

calcul rémunération influenceurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *