Marketing d’influence : Faites parler vos valeurs.

Publié par Vincent Joly le

Le marketing repose sur vos valeurs.

Il est de plus en plus difficile de capter l’attention. En réalité, la bataille n’a jamais été aussi difficile. C’est pourquoi, il faut être précis sur le message que vous souhaitez renvoyer pour votre marque.

Parler du produits est parfois utiles. Cela permet de mettre en évidence certaines caractéristiques, montrer l’évolution de votre collection, mettre en avant vos différences.

Cependant, il n’est pas toujours facile (et vrai) que notre produit soit incroyablement supérieure ou différent de la concurrence. D’ailleurs, bien souvent, vous n’avez pas choisi de travailler pour votre entreprise parce que vous trouviez le produit extraordinaire. 

Les raisons sont autres : réputation, proximité de votre lieu de travail, salaires, secteurs, engagement social… 

…Et ce qui vous pousse à rester, ce sont les valeurs, ce sont les personnes au sein de cette entreprise.

Il en est de même pour le consommateur.

Construisez et diffusez vos valeurs.

Pour promouvoir vos valeurs, il faut choisir les bonnes personnes.

La culture et les valeurs d’entreprise ne se définissent pas en affichant de belles citations sur nos murs ou en y ajoutant un babyfoot pour paraitre sympathique et à la page… (“en mode startup”)

Non, une culture d’entreprise se définie d’abord et avant tout lorsque nous décidons d’embaucher ou de licencier une personne de notre équipe. Les valeurs de notre entreprises s’écrivent lorsque nous choisissons avec qui nous souhaitons travailler. 

Quand on parle de valeur, on parle de personnes. 

De la même manière, cela s’applique aussi à la publicité. Et dans cet art, deux marques excellent : Nike et Apple. 

NIKE 

En 2018, à mon humble avis, la meilleure opération marketing de l’année a été réalisée par Nike.

Colin Kaepernick

Nike vend des chaussures. Mais Nike ne se contente de mettre en avant ses chaussures. Personne n’achète réellement des Nike pour la qualité de ses chaussures. Rien ne les différencient vraiment d’une paire Adidas ou Under Armour. 

Ils pourraient essayer de vous convaincre, mais avec un peu de réflexion vous trouverez toujours une bonne raison pour vous intéressez aussi à leurs concurrents.

Le consommateur achète Nike pour ses athlètes et les valeurs qu’ils représentent (l’engagement, l’audace, la performance…)

Et pour transmettre ses valeurs Nike s’associe à des sportifs.

APPLE 

Si vous me demandez pourquoi j’écris ces mots sur un Macbook pro, je pourrais vous répondre : “parce que le Trackpad est incroyable” ou encore “le design est inégalable”. 

Cependant, en réalité, ce qui m’a poussé à acheter un Macbook pro, c’est le boost en sérotonine, c’est l’émotion singulière que me procure leurs ordinateurs, c’est une manière de me différencier, c’est un moyen de mettre en avant un trait de ma personnalité, c’est parce que “je me reconnais en Apple”.

Cela ne s’est pas fait tout seul… De toutes les publicités, voici ma préférée : 

Dans leurs campagne “Think Different”, ils ne parlent à aucun moment d’ordinateur, ils ne parlent à aucun moment de ce qu’ils font. Ils n’essayent pas même de dire qu’ils étaient meilleurs qu’IBM ou Windows. 

La seule chose qu’ils voulaient transmettre, ce sont leurs valeurs, c’est ceux en quoi ils croient.

Apple croyait en ceux qui pensaient pouvoir changer le monde. Pour percer les masses et faire résonner leurs message : ils ont utiliser des personnalités avec des valeurs et un trait de caractère singulier.

Ils l’ont fait en choisissant John Lennon. 

Ils l’ont fait en choisissant MLK.

Ils l’ont fait en choisissant Mandela…

Think Different

Le marketing d’influence consiste à choisir les bonnes personnes.

La différence entre Killian Mbappe et Nelson Mandela : l’un possède un smartphone lui permettant de communiquer directement avec sa communauté, l’autre ne pouvait s’exprimer qu’en passant par les médias de masses. 

La suite logique des systèmes d’égéries passe par le marketing d’influence.

Le marketing d’influence ne suffit pas de s’associer à une personnalité influente (célébrité, experts, youtuber, instagrammer, streamer…), le marketing d’influence repose sur la qualité de sélection. Il permet de faire parler vos valeurs en vous associant à des créateurs, tous différents, tout en profitant des données à notre disposition (grâce aux plateformes) pour cibler et optimiser notre message.

Jojol

Par exemple, Jojol et Leo Duff sont deux influencers — sur youtube — dans le domaine de la technologie. Ils ont une notoriété et une communauté très différente, car ils ne représentent pas les mêmes valeurs. Leurs personnalités, leurs discours, le style et le ton de leurs vidéos sont diamétralement opposés.

Il serait facile de choisir Jojol pour son audience, mais plus cohérent de se tourner vers Léo Duff si votre marque est clivante et engagée. 

En revanche, si vous cherchez à toucher un public plus jeunes et familial, Johan (Jojol) est un très bon choix.

Léo Duff

Choisir par défaut l’audience ou la meilleure rentabilité ,— visibilité par rapport au coût — ne sert pas votre marque et déforme vos valeurs.

Ils ne vous viendraient pas à l’idée de faire un partenariat avec l’égérie d’une marque concurrente. Alors, pourquoi aligner des influencers qui participent depuis des années à la communication de vos concurrents. Cela n’a pas de sens et crée une confusion au sein des communautés. Choisir une personnalité, quelque soit l’influencer et la taille de son audience, c’est s’associer à ses valeurs. 

Si vous voulez exprimer vos valeurs, choisissez les bonnes personnes. 


Pour aller plus loin : 8 tendances pour réussir sa campagne d’influence en 2019.


1 commentaire

Interview : Marketing d'influence, quel rôle pour les Agences ? - Agence Waldo - Blog · 2 décembre 2019 à 12 h 14 min

[…] influenceurs tech. Seulement, proposer 3 influenceurs Tech revient à occulter la personnalité et les valeurs de chacun d’entre […]

Les commentaires sont fermés.